en passant par le Haut du Tôt, Burnhaupt puis Aspach …/… Mais au moment où nous devions déclencher l’attaque, les allemands, cherchant à se libérer de l’étreinte, nous arrosèrent d’un tir de barrage qui dura au moins quatre heures. Notre sergent-chef recevait un éclat dans le ventre et était évacué; Dédé Bel en reçu un…